Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Unitaires, fiche détaillée de MARRON D'INDE

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
U 103 - MARRON D'INDE

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Aesculus hippocastanum
Famille :
Hippocastanac√©es , √Čcorce de la tige, graine
Etymologie :
MARRON D'INDE - Plante originaire de Mac√©doine. De Marron : grosse ch√Ętaigne ; dans le sens de guide unique car le Marron, tr√®s gros, ne contient qu'une seule graine dans sa bogue. Hippocastanum : Ch√Ętaigne de cheval car elle soulage les chevaux poussifs qui en mangent. Fut introduit en Europe par Clusius, Jardinier de l'Empereur Maximilien √† Vienne ; f√Ľt cultiv√© pour la premi√®re fois en 1576 dans cette ville. C'est en 1615 que Bachelier lui offrit le sol de France. D'apr√®s d'anciennes coutumes, porter sur soi des fruits m√Ľrs prot√®ge des maladies rhumatismales. Plante acide (M√©d. Chinoise). L'h√©morro√Įdaire (Key notes).
Historique :
Le Marronnier d'Inde nous vient des Indes Orientales ; il est pr√©sentement cultiv√© par toute l'Europe, non pas √† cause du fruit qu'il rapporte, mais √† cause de sa grande beaut√© et de l'ombre qu'il produit, et parce qu'il vient ais√©ment et monte en arbre en peu d'ann√©es. La Ch√Ętaigne d'Inde contient beaucoup d'huile et de sel essentiel. Elle est astringente ; elle fait √©ternuer et jeter beaucoup de pituite, √©tant prise en poudre par le nez en guise de tabac ; on s'en sert pour la migraine et pour les autres maladies de la t√™te ; les Mar√©chaux en font avaler √† leurs chevaux pour la pousse. M. Bon, Premier Pr√©sident de la Cour des Aydes et Finances de Montpellier, a trouv√© le moyen de rendre ces marrons utiles pour la nourriture des animaux ; c'est en faisant tremper ce fruit coup√© en tranches dans une lessive de cendres de sarmens, ou une eau de chaux ; on fait tremper de m√™me les olives pour les rendre bonnes √† manger. Hippocastanum, de equus, cheval et castanea, ch√Ętaigne, comme qui dirait ch√Ętaigne de cheval ; ce nom a √©t√© donn√© au Marronnier d'Inde, √† cause que son fruit soulage les chevaux poussifs qui en mangent.
Propriétés classiques :
TONIQUE DU RETOUR VEINEUX, ANTI-INFLAMMATOIRE, ANTI-OED√ČMATEUX, vasoconstricteur, astringent, h√©mostatique, action vitaminique P (action antih√©morragique), f√©brifuge.
Indications classiques :
H√ČMORRO√ŹDES, jambes lourdes et enfl√©es, congestion veineuse du bassin, myalgie lombo-sacr√©e, fragilit√© des capillaires, varices, ulc√®res variqueux, h√©matomes, oed√®mes c√©r√©braux, m√©nopause, dysm√©norrh√©e, crampes musculaires nocturnes, gastrites, ent√©rite, prostatisme, cancer.
Précautions :
Les marrons d'Inde ont un go√Ľt tr√®s amer et sont toxiques. Ne pas confondre avec les ch√Ętaignes?
Anthroposophie :
Le Marron d'Inde contient une substance, l'Aesculine, qui att√©nue le principe chimique agressif qui attaque la peau trop irradi√©e par la lumi√®re. L'Aesculine, issue du type √©th√©rique particulier de la plante, est comme une cape protectrice des ph√©nom√®nes ext√©rieurs. Elle aide l'homme √† se d√©fendre d'une chimie morte destructrice en opposant une chimie vivante (ex. la carie dentaire). Par ses saponines la plante marque une tendance √† d√©passer l'√©l√©ment aqueux pour aller vers l'√©l√©ment a√©rien ; aller du v√©g√©tal √† l'animal. La purification du sang (aspect liquide-Eau) se fait gr√Ęce √† l'apport d'oxyg√®ne (aspect a√©rien-Air) ; et c'est ainsi que le Marron d'Inde aide puissamment dans la fortification de toute la partie veineuse de la circulation. Il aide le sang √† se lib√©rer de la pesanteur terrestre et de ses d√©chets accumul√©s en tonifiant, en oxyg√©nant, la circulation veineuse. Il passe pour calmer les douleurs h√©morro√Įdaires et les varices.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

PRISONNIER D'UN MONDE DE POUVOIR FOMENT√Č PAR D'AUTRES

Longtemps le présent a été saccagé par la venue de pensées établies par d'autres dans nos consciences fragiles, ainsi que par un passé non digéré, non accepté. Prisonnier d'un monde de pouvoir fomenté par d'autres, les pensées tournent en rond comme lion en cage. Aesculus hippocastanum en spagyrie c'est l'Elixir du présent qui parle à nouveau avec force, le ciel des pensées se déchire, la destinée est échangée pour un vécu plein et sans failles. Les idées qui repoussaient sans cesse dans une atmosphère confinée se mettent en mouvement. L'esprit est calme et en paix avec lui-même et, partant, avec l'autre, son prochain, son proche. Le guide intérieur unique est reconnu et aimé. Elixir du déchirement de la fatalité.

Repères en Spagyrie :
Circulation, tonique veineux, jambes lourdes, capillaires fragiles, défenses immunitaires, dysménorrhée, syndrome prémenstruel, toxines, fatigue, eczéma, hyperémotivité, angoisses.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande des Unitaires et Complexes Bon de commande ayur