Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Complexe Ch45 (remplace l'unitaire CH√ČLIDOINE qui n'est plus autorisé à la vente par la législation européenne)

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
ATTENTION : l'unitaire CH√ČLIDOINE n'est plus en vente ! Il est remplacé par le COMPLEXE Ch45 (Reine des pr√®s, cassis (feuilles)) qui a une signature énergétique très semblable. Les informations concernant CH√ČLIDOINE sont laissées à titre indicatif :

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Chelidonium majus
Famille :
Papaveracées , Plante entière
Etymologie :
CHELIDOINE - Herbe aux verrues, Herbe du seigneur, Grande √©claire, Herbe du Bon Dieu, Herbe de Ste Claire, Herbe d'hirondelle. Du grec chelidonion. Chelid√īn : hirondelle, car elle fleurit √† leur venue. Don du ciel pour les alchimistes qui voyaient dans la couleur de ses racines la signature de la pierre philosophale. Selon une l√©gende la m√®re hirondelle versait du suc jaune de Ch√©lidoine sur les yeux bless√©s de son petit oiselet pour lui redonner la vue. Elle a la signature du fiel ; elle coupe la fi√®vre des bilieux et gu√©rit de la jaunisse en faisant transpirer. "Elle est nomm√©e Aquilaire par les Chald√©ens, parce qu'elle na√ģt dans le temps que les Aigles font leurs nids ; par les Grecs Valis ; cette herbe vient aussi lorsque les hirondelles nichent" (Albert le Grand). La Ch√©lidoine est une plante vigoureuse qui r√©oriente la bile dans un juste m√©tabolisme en d√©bloquant les fonctions du syst√®me h√©pato-biliaire ; plante de Feu active √† la jonction des corps astral et √©th√©rique. Plante piquante (M√©d. Chinoise). "Le lobe droit du foie" (key notes).
Historique :
La Ch√©lidoine croit dans les haies, dans les fentes des murailles des vieux √©difices ; elle contient beaucoup de sel essentiel et d'huile. Elle est chaude et dessicative, fort d√©tersive, att√©nuante et d'une saveur √Ęcre et am√®re. Elle purge la bile par les selles et par les urines, et √©claircit la vue. Par cette raison on s'en sert dans la jaunisse et dans les obstructions de la rate, du foie, et des uret√®res. La racine est alexipharmaque ; on l'applique en forme de suppositoire, on l'emploie ext√©rieurement pour la faiblesse, les ulc√®res, et les autres affections des yeux. Et quelques uns se contentent de mettre dans l'oeil malade, du suc jaune qui sort des tiges de cette plante quand on la rompt. On dit que cette herbe mise sous la plante du pied √† nu gu√©rit la jaunisse. Le vin dans quoi on a mis infuser cette racine hach√©e menu devient jaune ; et √©tant bu par ceux qui ont la jaunisse, les gu√©rit infailliblement : on peut adoucir ce vin avec des raisins pass√©s, qui sont pareillement bons √† cette maladie : en un mot il n'y a point de rem√®de plus sp√©cifique dans la jaunisse jaune et noire que le suc, l'infusion, la d√©coction, et toutes les autres pr√©parations de cette plante, surtout si on y ajoute le Mars (fer). La racine de Grande √Čclaire tenue dans la bouche et m√Ęch√©e apaise la douleur des dents. On se sert du suc de Ch√©lidoine pour effacer les verrues, les dartres, la gratelle, √©tant appliqu√© ext√©rieurement. Cette plante est bonne pour appliquer sur les vieux ulc√®res et sur les plaies pourries qu'elle mondifie. Fr√©tagius √©crit que cuite dans du vinaigre elle a gu√©rit et pr√©serv√© toute seule plusieurs personnes de la peste. On en distille une eau qui est fort estim√©e et fort en usage pour les maladies des yeux.
Propriétés classiques :
STIMULANT ET DRAINEUR H√ČPATOBILIAIRE, cholagogue chol√©r√©tique, analg√©sique et antispasmodique stomacal et intestinal, diur√©tique, purgatif, d√©puratif, pr√©ventif anticanc√©reux.
Indications classiques :
Lithiases biliaires, spasmes gastro-intestinaux et bronchiques, angine de poitrine, asthme, artériosclérose, hypertension, rhumatisme, goutte, ictère, selles jaunes, migraines hépatiques. Usage externe : son suc frais sur les verrues, durillons, cors.
Précautions :
Toxique à forte dose (irritation du tractus gastro-intestinal), à employer avec prudence et modération. Ne pas l'appliquer sur des plaies ouvertes. Déconseillé chez l'enfant.
Anthroposophie :
Plante dont l'astralit√© lui conf√®re des relations intimes avec les r√®gnes animal et humain. Le processus-Chelidoine dans la nature, selon l'Anthroposophie, sont √† mettre en parall√®le avec le processus foie-bile dans l'√™tre humain : les processus constructeurs qui se d√©roulent dans le foie sont r√©alis√©s par le corps √©th√©rique ; de son c√īt√© la bile est s√©par√©e par d√©construction dans le processus digestif gr√Ęce √† l'intervention du corps astral. La Ch√©lidoine est un rem√®de qui contient un principe v√©g√©tal ennemi de tous les blocages ; elle r√©oriente la bile du dedans vers le dehors.
Salerne :
A ses petits naissants priv√©s de la lumi√®re, L'hirondelle, dit Pline, habile et tendre m√®re, Gr√Ęce √† la Ch√©lidoine introduite en leurs yeux, Quand m√™me ils sont crev√©s, rend la clart√© des cieux.
Relations
psycho-émotionnelles :

COMPR√ČHENSION RALENTIE PAR DE VIEILLES BLESSURES QUI LE HANTENT ENCORE

Tête lourde, les yeux plombés, compréhension ralentie par de vieilles blessures non encore évacuées, et qui le hante encore ; somnolence, vertiges, sensation douloureuse en levant les yeux au ciel. Refuse de voir clair et se fait de la bile tout en persévérant à rester borgne et borné ; un mur. La personne est souvent énergique, avec un bon sens pratique, ne s'embarrassant pas d'abstractions et de spéculations intellectuelles. Equilibre perturbé entre le prendre et le laisser qui finit par ronger les bons aspects de la personnalité. L'Elixir spagyrique de Chelidonium majus réoriente les forces émotionnelles dans une sphère purgée des idées bourrues ; il transmet clairement les informations et favorise l'expression, l'échange, le dialogue. La tendance dépressive face au futur redouté se mue en ouverture vers un avenir mieux compris, mieux accepté. Les risques d'évacuer à l'extérieur des parties de soi s'amenuisent, il s'en dégage une plus grande responsabilité, une vision plus globale de notre nature. Les vieilles blessures, les déchirures deviennent maintenant un mouvement de fermentation spirituelle intérieure, une métaphore; les fruits de la vie ne sont pas restés fermés et secs.

Repères en Spagyrie :
Antispasmodique (spasmes vésicule biliaire & intestins), ulcères d'estomac, problèmes de foie-vésicule biliaire, atonie digestive, digestion difficile, constipation, colique néphrétique, fatigue intellectuelle, surmenage, manque d'énergie, précardialgie, urticaire, goutte, migraine hépatique.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande des Unitaires et Complexes Bon de commande ayur