Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Unitaires, fiche détaillée de CYPR√ąS

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
U 56 - CYPR√ąS

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Cupressus sempervirens
Famille :
Conif√®res , C√īnes verts (dit noix de cypr√®s)
Etymologie :
CYPRES - Cupressus Sempervirens. Kuparissos, de Cyparissos, petit fils d'Héraclès qu'Apollon transforma en Cyprès après avoir tué par mégarde le cerf sacré des Nymphes, le cerf favori qu'il montait ; fou de douleur, il pria les dieux de pouvoir garder le deuil, c'est ainsi qu'il se transforma en Cyprès. Associé de tout temps à la mort il est l'arbre des cimetières ; sa forme pyramidale est comme une invocation aux dieux des cieux. Consacré à Pluton, le Dieu des enfers, il symbolise par là-même l'immortalité à travers les ténèbres de la mort, puisqu'il est toujours vert (sempervirens). Cyprès et Saule étaient les deux plantes principales de la pharmacopée Babylo-Assyrienne. Son action est profonde en bas comme en haut, sur les problèmes noués depuis longtemps, trop longtemps, problèmes non résolus qui ont fini par devenir une seconde nature qui entrave l'être essentiel. Plante acide. Le rhizome a une saveur piquante, légèrement amère et sucrée ; Méridiens Foie, Triple Réchauffeur. (Méd. Chinoise).
Historique :
Le Cypr√®s est un arbre toujours vert, qui s'√©l√®ve en pyramide, qui cro√ģt dans les bois montagneux, et qu'on cultive dans les jardins ; celui qui cro√ģt aux pays chauds rend de la r√©sine par les incisions qu'on fait √† son tronc. Les Noix de Cypr√®s contiennent un peu d'huile, un peu de sel essentiel et du phlegme, beaucoup de terre. Elles sont fort astringentes, propres pour la dysenterie, pour les hernies, pour arr√™ter les gonorrh√©es, pour le crachement de sang, la diarrh√©e, le pissement involontaire, prises en poudre √† la dose d'un gros. Le bois et les feuilles sont aussi forts astringents ; mais on ne les emploie point en M√©decine ; la fum√©e qui en sort quand les br√Ľle, chasse les moucherons ; on dit que mis dans les habits, ils emp√™chent que les vers ne s'y engendrent. Utilis√© contre les h√©morro√Įdes et en bains contre les marisques saignantes et la chute du rectum avec saignement. Les Musulmans pansent la plaie due √† la circoncision avec des graines r√©duites en poudre.
Propriétés classiques :
VASOCONSTRICTEUR, TONIQUE VEINEUX, astringent, sédatif nerveux, hémostatique, thrombopénique, antiseptique des voies respiratoires, sédatif de l'appareil génital féminin, diurétique, freine la transpiration.
Indications classiques :
H√©morro√Įdes douloureuses (en interne et en externe par des bains de si√®ge de la m√™me d√©coction), m√©trorragies, varices, troubles de la m√©nopause, phl√©bites, ulc√®res variqueux, capillarit√©s, purpura thrombop√©nique (en association avec du Charme), √©nur√©sie, troubles de l'appareil g√©nito-urinaire (tonifie les sphincters), prostatisme, diarrh√©e, toux, grippe, bronchites.
Précautions :
Déconseillé chez le nourrisson. (L'huile essentielle doit être employée à doses mesurées)
Anthroposophie :
Plante saturnienne. La force de l'élément Eau a pris possession de l'aspect foliaire mais le Feu interne reste toujours actif.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

TORPEURS DES AMBIANCES ENVO√õTANTES, PERTE DU V√ČRITABLE SACR√Č

Les √©parpillements mentaux en font un √™tre qui s'affaiblit, s'installe dans la torpeur des ambiances envo√Ľtantes, il perd la vertu du secret int√©rieur que Dieu lui confie dans son pr√©sent. L'image qui appara√ģt est celle d'une t√™te de mort vid√©e de ses substances vivantes ; ici l'√Ęme garde les lois et les avoirs et s'en r√©f√®re religieusement. Au lieu de grandir dans la convivialit√© l'√Ęme se recouvre de concepts de mort qui persistent. Il y a quelque chose du gardien de prison, du "on ne discute pas". S'adresse aussi √† l'√™tre qui, sortant d'une longue m√©ditation "hivernale", est appel√© √† prendre son corps terrestre comme outil de salut. Associ√© de tout temps √† la mort le Cupressus Sempervirens est l'arbre des cimeti√®res ; sa forme pyramidale est n√©anmoins comme une invocation aux dieux des cieux. Consacr√© √† Pluton, le Dieu des enfers, il symbolise par l√†-m√™me l'immortalit√© √† travers les t√©n√®bres de la mort puisqu'il est toujours vert. L'action de l'Elixir spagyrique de Cupressus sempervirens est profonde "en bas comme en haut", sur les probl√®mes non r√©solus qui ont fini par devenir une seconde nature qui entrave l'√™tre essentiel. Il participe au Feu, impulseur de vie cr√©atrice, Feu qui n'est jamais √©teint. C'est l'Elixir baume du coeur qui r√©veille le sacr√© dans le sanctuaire int√©rieur et aide √† transmuter la tragique destin√©e humaine en accomplissement.

Repères en Spagyrie :
Circulation (veineuse et artérielle), varices, ménopause, infections ORL, voies respiratoires, grippe, émotivité, angoisses.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande des Unitaires et Complexes Bon de commande ayur