Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Unitaires, fiche détaillée de DROSERA

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
U 59 - DROSERA

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Drosera rotundifolia
Famille :
Droséracées , Plante entière
Etymologie :
DROSERA - Du grec droseros : couvert de Rosée. Portait le nom d'Eau de Feu, Herbe à la goutte, Rossolis, Rosée du soleil ou Tue-mouches. Ses gouttelettes sont produites surtout aux moments les plus chauds de la journée, ce qui lui donne cette apparence magique. Les feuilles de Drosera ont, comme le Saracenia, le Dionaea, etc., plantes dites attrape-mouches ou carnivores, la singulière propriété de se contracter au contact des mouches et autres insectes qui viennent se poser sur elles et se prendre dans le suc visqueux que secrètent les poils glanduleux dont elles sont couvertes ; ces feuilles se ferment et ne s'entrouvrent de nouveau qu'après avoir digéré leur victime. La Drosera, très difficile à adapter, a besoin d'un sol généralement acide et d'une lumière tamisée. La toux aboyante du coquelucheux (Key notes).
Historique :
Le Ros solis ou Dros√©ra cro√ģt dans des lieux champ√™tres, et mar√©cageux parmi la mousse, et fleurit en Mai ; ces plantes sont un peu glutineuses au toucher. Il faut les cueillir au Printemps quand elles sont en fleur et en leur plus grande vigueur (Lemery) ; elles contiennent beaucoup d'huile, de phlegme et de sel essentiel. Les parties officinales sont l'herbe qui se doit cueillir quand le Soleil est dans le signe du Lion, et la Lune dans son croissant, en un jour chaud et serein pour la garder sans la laver (Schr√∂der). Le Suc se trouve toujours sur les feuilles en forme de Ros√©e. Dodonoeus pr√©tend que cette herbe est chaude et s√®che au quatri√®me degr√©, et il en d√©fend l'usage interne, mais peu de Medecins sont de son avis ; la plupart en font beaucoup de cas, et l'ordonnent dans la phthisie √† cause qu'elle est mouill√©e dans les temps les plus chauds ; contre les plaies, contre l'√©pilepsie, pour r√©sister au venin, pour les maladies des yeux, pour purifier le sang, et en forme de boisson. On dit qu'√©tant mise sur le bas ventre, elle facilite l'accouchement, qu'elle apaise l'odontalgie (douleur dentaire) lorsqu'on la tient dans la bouche, qu'elle gu√©rit les maniaques √©tant pendue au col, et la fi√®vre quarte √©tant appliqu√©e six heures sur les deux pouls, et mise six heures dans de l'eau successivement par dix ou douze reprises. L'infusion de Rorelle dans de l'eau de vie passe pour un excellent Cordial. Le Suc ou l'humidit√© qui se trouve sur cette herbe en plus grande quantit√© quand il fait plus chaud, se ramasse dans un plat au dessus duquel on secoue la plante ; le suc sert √† conforter le coeur, le foie et l'estomac, √† apaiser les douleurs de t√™te par une cause chaude, √† se d√©fendre et √† gu√©rir de la peste ; on l'emploie ext√©rieurement dans la douleur, l'inflammation, et les autres affections des yeux.
Propriétés classiques :
ANTITUSSIF, expectorant, antispasmodique, antibiotique (plombagine), antirhumatismal, diurétique.
Indications classiques :
Toux spasmodique d'irritation (coqueluche) suivie ou non de vomissements, affections des voies respiratoires (asthme, bronchites).
Précautions :
A doses élevées risque de diarrhées sanglantes suite à une ulcération de la muqueuse stomacale.
Anthroposophie :
Plante dite carnivore qui rappelle les v√©g√©taux-animaux de l'ancienne Lune elle recherche les sols tourbeux, amollis, qui √©voquent le r√®gne des min√©raux-plantes. Cette plante aime le mar√©cage, les sols inond√©s, ramollis, gonfl√©s, d√©min√©ralis√©s. Son P√īle-racine est atrophi√© alors que le P√īle-fleur qui confine √† l'astral est fortement d√©velopp√©. Les feuilles de Drosera s'adressent au syst√®me rythmique de l'homme quand celui-ci est soumis √† des activit√©s astrales excessives. Dans le syst√®me rythmique de l'homme l'inspir et l'expir sont union et d√©sunion du corps astral avec le corps √©th√©rique ; quand le corps astral plonge dans l'√©th√©rique et ne peut plus se d√©gager (arr√™t de l'expir) on trouvera un antidote b√©n√©fique dans la Drosera.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

D√ČBORDEMENT DE LA NATURE √ČMOTIONNELLE QUI FINIT PAR ASS√ČCHER LE MENTAL

Concerne celui qui voit l'immensit√© de sa nature √©motionnelle le maintenir dans un carcan qui le d√©pouille sans cesse de ses √©nergies. Les esprits sont √©teints, ses grandes vertus restent sous le boisseau. Lourdeurs d'un mental qui accumule les mots fix√©s, mortifi√©s par les lois humaines et s'y conforme. Manies, insensibilit√© des membres, raideurs dans les articulations, appareil respiratoire affect√©, sentiment appauvri. L'Elixir spagyrique de Drosera rotundifolia est souverain pour le soleil du Microcosme, les maux de coeur, il participe √† la transformation radicale et profonde de l'√™tre. L'Elixir aide l'√Ęme √† ne plus se dess√®cher dans des ambiances ordonn√©es et p√®te-sec, dans la contagion des concepts sans vraie substance, sans moelle.

Repères en Spagyrie :
Toux spasmodique d'irritation, coqueluche, affections des voies respiratoires (asthme, bronchites), problèmes touchant le larynx, régulation hormonale, toxines digestives, coeur (fortifie le coeur), utile dans cancer (?), poisons subtils, possession psychique.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande des Unitaires et Complexes Bon de commande ayur