Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Complexe La95 (remplace l'unitaire LAPACHO qui n'est plus autorisé à la vente par la législation européenne)

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
ATTENTION : l'unitaire LAPACHO n'est plus en vente ! Il est remplacé par le COMPLEXE La95 (Ortie piquante, eucalyptus, cannelle, myrtille (fruits)) qui a une signature énergétique très semblable. Les informations concernant LAPACHO sont laissées à titre indicatif :

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Techoma curialis
Famille :
Bignoniacées , Coeur du bois
Etymologie :
LAPACHO - Arbre divin des indiens, réservoir naturel d'ozone. Restructuration du Moi et des autres corps plus denses par une réaction en chaîne. S'adresse au Moi qui n'a plus de défense protectrice, d'écorce solide face au monde extérieur envahissant et demandeur.
Historique :
L'Ébènier de Guyane, Pau d'arco en portugais, est un grand arbre très commun de la forêt primaire qui se maintient dans les zones ouvertes. Les Créoles préparent avec les corolles des fleurs une décoction que l'on additionne de sucre jusqu'à obtention d'un sirop. Ce dernier est un pectoral pour combattre le rhume, la toux et la grippe. Chez les Palikur, l'écorce de tronc sèche (l'écorce fraîche étant considérée comme un remède trop puissant), pilée finement et appliquée en emplâtre, est utilisée comme remède contre la leishmaniose. L'emplâtre est renouvelé chaque jour jusqu'à cicatrisation de l'ulcère. Chez les Wayapi, l'écorce de cet arbre est un remède contre la fièvre strictement contrôlé par les chamanes ; il est un arbre hôte des esprits chez les Wayapi, en conséquence il est très rarement abattu. Toujours chez les Wayapi il est surnommé qui coupe la hache, car le bois est si dur qu'il ébrèche le fer de la hache. Les analyses d'Hegnauer (1964) mentionnent la présence de quinones dans le bois et en particulier le lapachol. Cette naphtoquinone a été trouvée dans le coeur de plusieurs Bignoniacées américaines et asiatiques et c'est un inhibiteur des processus respiratoires. Rao (1974) a trouvé que le lapachol possède une activité antitumorale sur le carcinosarcome Walker 256 du rat ainsi que sur le sarcome de Yoshida. De plus, il présente des activités antischistosomales, antiplasmodiales et antibiotiques. NICKELL (1959) a signalé des propriétés fongicides et antibactériennes sur les germes gram+ et gram- et sur les mycobactéries. Au Brésil on attribue au liber de cet arbre, des propriétés astringentes et on l'utilise contre les stomatites et les ulcères de la gorge, d'origine syphilitique (Pharmacopées traditionnelles en Guyane P. Grenand, C. Moretti, H. Jacquemin Ed. de l'Orstom). On utilise l'écorce du tronc à petite dose, en décoction, en gargarismes contre les angines : une cuillerée de poudre dans une tasse, en décoction, se boit trois fois par jour ; contre les ulcères gastriques, douleurs intestinales ou colites : deux cuillerées de poudre, en infusion, pour le lavage antiseptique des blessures purulentes et ulcères variqueux ; et en poudre, comme hémostatique et cicatrisant sur les blessures (Kallawaya Louis Girault Ed. de l'Orstom). L'écorce de cette espèce latino-américaine entre dans le traitement de diverses affections dermatologiques. La poudre d'écorce, saupoudrée sur les brûlures, serait analgésique et favoriserait la régénération cellulaire comme cela a été rapporté lors de récents accidents (Pharmacognosie, de J. Brunetton, Éd. Lavoisier).
Propriétés classiques :
AGENT ESSENTIEL DE L'IMMUNOSYSTÈME, antitumoral et protecteur contre le cancer, antioxydant, protecteur cellulaire, antiradicalaire, bactéricide, antiviral, antianémique, hypoglycémiant, anti-inflammatoire, anticoagulant ; complément précieux de tout traitement : arthrose, arthrite, rhumatismes, ulcères, eczémas, psoriasis, etc ; sédatif, diurétique, hypotenseur, analgésique.
Indications classiques :
Déficit immunitaire, cancer, leucémie, infections diverses, ulcères variqueux, diabète, gastrites, rhumatismes, fatigue, anémie, cures de désintoxication.
Précautions :
Anthroposophie :
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

MANQUE DE DÉFENSE PROTECTRICE, D'ÉCORCE SOLIDE

L'Elixir spagyrique de Techoma curialis aide à la restructuration du Moi et des autres corps plus denses par une réaction en chaîne. S'adresse au Moi qui n'a plus de défense protectrice, d'écorce solide face au monde extérieur envahissant et demandeur ou vu comme tel. Elixir de la demeure.

Repères en Spagyrie :
Déficit immunitaire, drainage des toxines, cancer (?), infections diverses, ulcères variqueux, gastrites, rhumatismes, problèmes psychologiques en relation avec l'affectif, positionnement par rapport aux énergies parentales.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande Elixalp Bon de commande Elixalp

 

Conditions générales de vente (Elixalp/ColDuFeu) - Mentions légales - Protection des données personnelles - Contact
ELIXALP & Editions Col du Feu, Toni Ceron, 2451 route du col du feu, 74550 Orcier (France), +33 450 73 93 31, labo@elixalp.com